Gilles et Véronique Bathilde
Thérapies holistiques à Noisy-Rudignon

COMMENT S'OCCUPER DE FACON POSITIVE EN PERIODE DE CONFINEMENT ?

En période de troubles sociaux importants ou de crise économique l'être humain est confronté à ses peurs. Cette pandémie est une crise sanitaire, économique et sociale, sans précédent pour les plus jeunes car inédite depuis 1959.

Tous nos repères sont bousculés, nos modes de fonctionnement se modifient devant nos yeux.

Nos aïeux ont vécu ces situations régulièrement tout au long du 19ième (constamment révolutionnaire) puis du 20ième siècle (avec 2 guerres mondiales) mais aussi pendant les grandes épidémies (de choléra dans les années 1830 et de peste au moyen âge).

Nous pouvons déjà nous estimer heureux car, contrairement à nos ancêtres, nous profitons d'hôpitaux modernes qui disposent globalement de grands moyens pour nous guérir. Et surtout, nous avons l'immense chance d'être une population bien nourrie, plutôt en bonne santé ce qui va permettre à nos défenses immunitaires de mieux défendre notre organisme si jamais le coronavirus nous touchait. Les populations africaines ou asiatiques ne peuvent pas toutes en dire autant, pas plus que certains américains qui se nourrissent très mal (et n'ont pas accès aux soins trop chers pour leur porte monnaie) et souffrent d'une obésité massive ou d' autres pathologies.

Relativiser est fondamental car cela permet de prendre du recul et de positiver.
Positiver c'est gérer le mental qui, dans de telles conditions, peut s'affoler et nous faire partir dans des films catastrophes. Le mental adore ces situations qui lui permettent de prendre le dessus, se sentant ainsi indispensable.

La véritable place du mental c'est de nous permettre de rester intelligent en faisant face pour rester dans nos peurs rationnelles ; celles qui nous permettent de sauver notre vie face au danger.

 

Autrement dit, notre mental est utile actuellement pour réfléchir à nos attitudes, nos gestes quand nous sortons faire nos courses et devons faire attention à chaque posture pour respecter les gestes barrières. Par exemple se laver les mains au gel hydroalcoolique (si vous avez pu vous en procurer!) AVANT de remonter dans votre voiture après vos courses ; puis se laver les mains aussitôt après avoir passé la porte de votre domicile.

Pour le reste, une fois rentré chez vous, la peur n'a plus de place dans votre tête. Contrairement à ce qui a été dit, nous ne sommes pas en guerre car aucune bombe ne viendra nous frapper. Nous sommes en lutte contre un virus : ce n'est pas exactement la même chose.

Chez vous il n'y a plus aucune raison d'avoir peur. Et si vous avez l'intelligence de respecter les gestes barrière et de rester chez vous (plutôt que de faire un barbecue avec vos voisins dont vous ignorez le comportement et ce qu'ils ont bien pu faire ou rencontrer dans les 15 jours qui précèdent) alors normalement vous n'avez aucune raison d'être atteint par le virus.

En prendre conscience permet de ne pas se laisser contaminer par les nouvelles catastrophiques entendues dès qu'on souhaite garder un contact avec l'extérieur en écoutant la radio ou la télévision. Si nous n'avons pas trop le choix et devons nous tenir un minimum au courant des consignes gouvernementales, il me semble indispensable de ne pas se laisser envahir par la présence de la télévision allumée sur des chaines d'information.

 

Je vous invite plutôt à vous livrer à des activités plus libératrices.

 

  • ECOUTER des programmes radio plus gais ou qui vous invitent à réfléchir  ; à votre disposition les podcasts avec, par exemple, Laurent Gerra ou "Les grosses têtes" sur RTL  ; ou encore sur France Inter les billets de François Morel ou de Charline pour s'amuser un peu. Pour réfléchir, je vous recommande " Sur les épaules de Darwin"  sur France Inter, émission passionnante de science qui parle de l'humanité et de son évolution. Des dizaines d'émissions sont également disponibles sur France Culture ou d'autres radios.
  • VISIONNER pleins de programmes télévision car toutes le box permettent actuellement d'accéder gratuitement à des milliers de programmes ; Orange a ouvert ses chaines OCS et Canal + permet de visionner aussi l'ensemble de son offre. Très certainement que SFR et consorts ont ouverts aussi leur offre à la gratuité. Par exemple pour 3 mois vous allez pouvoir accéder par le Net à l'offre de l'INA sur un programme appelé "Madeleine" comme la madeleine de Proust. Toutes les émissions cultes de la télévision vous sont proposées. Alors si vous rêviez de revoir "la piste aux étoiles" de votre enfance ou "les rois maudits" c'est le moment.
  • SE DISTRAIRE en écoutant toutes sortes de musiques, et plus particulièrement de la musique classique ; Mozart est à privilégier car il a été démontré par des recherches scientifiques que son écoute limitait énormément la dépression. La musique classique nourrit le mental d'ondes positives. Certaines musiques très jazzy également. "Radio classique" vous permet d'accéder gratuitement à ses programmes
  • S'OCCUPER en pratiquant des activités que vous rêviez de faire et n'aviez pas le temps de découvrir dans votre vie quotidienne.

Nombre de professionnels mettent à votre disposition sur le Web, qui des cours de Yoga, qui des méditations guidées, qui des propositions de soins énergétiques en ligne.

 

Pour ma part je vous invite à découvrir la méditation pour calmer le mental

 

Méditer c'est mettre son esprit au repos, trouver l'apaisement. Ceci est précieux dans la situation actuelle.

La méditation ne demande aucun effort ; il n'y a aucun objectif à atteindre.

Trop souvent on pense que méditer consiste à réfléchir ou à trouver des réponses à des questions. 

 

En réalité, méditer c'est juste essayer de vivre pleinement le moment présent

 

Je dis bien "essayer" car le mental est très fort et nous distrait pour régulièrement nous embarquer dans nos pensées habituelles. Ce phénomène se rencontre également quand on pratique la sophrologie et vous avez peut-être pu le vivre en pratiquant le paysage de détente que je vous ai fourni sur mon précèdent article. Je me détends dans mon paysage et tout à coup je m'aperçois que je l'ai quitté pour penser à mes préoccupations du moment. Ce phénomène est profondément humain et normal.

Je vous invite à beaucoup de bienveillance envers vous-même face à ce comportement.

Pour vous aider à méditer il existe plein de méditations gratuites proposées sur internet par des thérapeutes.

Mais vous pouvez aussi vous offrir 1 ou 2 cd de méditations guidées. Je vous recommande par exemple :

  • "Méditer jour après jour" de Christophe André livre et CD
  • "Méditer" par Jon Kabat Zin ; les méditations sont dites par la voix merveilleuse de Bernard Giraudeau
  • Applications de méditations notamment celle de "Petit Bambou" qui propose une offre découverte gratuite.

Vous pourrez facilement les trouver sur internet.

 

Que ces petites idées vous aident à rester positif, à profiter du moment présent en pleine conscience et à rester en parfaite santé physique et mentale.

N'oubliez pas que je reste disponible par téléphone si vous vous sentez trop seuls.

A très bientôt.

Véronique Bathilde

 

 

 

 

 

 

 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Institut Cassiopée

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.